Entreprise apprenante, l’exemple de Saint-Gobain

transformation digitale

Saint-Gobain, la Manufacture royale des glaces, créée par Colbert sous le règne de Louis XIV, est à la pointe de la réflexion sur la transformation digitale.

C’est ce que révèle cet article qui a été publié il y a quelques semaines sur le site elearningletter :

Saint-Gobain, emblème d’entreprise apprenante, sous impulsion digitale

Je partage avec vous ce qui a particulièrement attiré mon attention :

  • la volonté de donner du pouvoir à l’individu par le biais de la formation, une façon de le mettre en valeur tout en considérant que c’est le capital humain qui fait aujourd’hui la valeur d’une entreprise.
  • la démarche qui consiste à ne pas rejeter la formation présentielle mais bien plutôt la concevoir comme complémentaire d’autres modalités d’apprentissage, ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui le blended learning ou encore formation mixte.
  • l’acceptation et la prise en considération d’un environnement caractérisé par la volatilité, l’incertitude, la complexité et l’ambiguïté*, quatre notions auxquelles nous sommes confrontés quotidiennement dans notre vie personnelle comme dans notre vie professionnelle.

« je pense que l’apprentissage voit sa valeur croître ; c’est un effet de l’environnement VUCA où apprendre et travailler sont finalement une seule et même chose. », nous dit Charlène Berneau, Corporate Manager du groupe Saint-Gobain.

Ce n’est pas anodin si la transformation digitale est traitée ici sous l’angle de la formation. Celle-ci impacte très directement les hommes et la valeur qu’ils contribueront à donner au monde de demain.

Un article vivifiant à ne pas manquer et qui nous rappelle que l’innovation est avant tout une intention stratégique.

*Ces quatre termes se retrouvent sous l’acronyme VUCA WorldVolatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity – concept qui a été introduit par l’armée américaine à la fin de la guerre froide pour désigner un monde qui, de bilatéral, est devenu multilatéral. Il fait son entrée dans le monde des affaires après la crise financière de 2008.

Ecrire un commentaire