Former à l’innovation, ça marche ? La preuve par 4 !

 

Nous avons étudié pendant un an les processus d’innovation, les success et failure stories, les questions, les certitudes et les doutes rencontrés dans les entreprises. Au terme de ce travail, voici quatre raisons pour lesquelles nous lançons Innovation Makers, un serious game et un dispositif pédagogique conçus en cocréation avec les experts de plusieurs grandes entreprises. Et d’abord, pourquoi il s’adresse principalement aux managers !

Serious Game Innovation Makers

Faut-il être nouveau pour être innovant ?

Innovation est un mot que nous avons tous à la bouche, quel que soit notre secteur d’activité. « Startup innovante » est quasiment devenu un pléonasme, tout comme « innovation digitale ». « Entreprise innovante » est un qualificatif prisé, véritable « actif d’image » pour une entreprise.

Tout le monde en rêve. La question qui subsiste est donc : « comment faire ? », ou plus exactement : comment faire quand on n’est pas une startup, qu’on a une structure établie, des marchés organisés, des compétences de longue date, un portefeuille de produits ou de services, des clients réguliers à servir… bref, tout ce qui compose une « base installée » ?

Innover c’est changer ce qu’on fait, ce qu’on produit, souvent même c’est changer ce qu’on pense. C’est à la fois complexe, difficile et hasardeux. Ça génère des résistances et des divergences de visions quand ce n’est pas tout simplement une absence de vision chez la plupart et différents degrés de flou chez les autres. Ça bute sur le manque d’une expérience commune, si importante pour permettre à des équipes de se coordonner, de se projeter et d’anticiper ensemble.

Pour y parvenir concrètement dans des organisations « installées », le mieux est donc de commencer par le commencement et de changer « comment on fait ». Et ça, c’est impossible sans l’adhésion, l’engagement et l’implication immédiate et durable du management.

Les managers comme rouages essentiels d’un « moteur d’innovation » dans l’entreprise : c’est le credo – et l’objectif premier – d’Innovation Makers.

4 raisons de former les managers pour innover

 

1/ Parce que l’innovation est transverse

Bien sûr une entreprise peut avoir une « Direction de l’Innovation », généralement chargée de la veille et de l’animation des processus de R&D et de prospective des usages, des technologies et des marchés, en lien avec le COMEX et la stratégie. Mais de fait, il s’agit de processus transversaux, qui vont mobiliser les bureaux d’études et de recherche, le design, la production, le marketing, la vente, la logistique, la supply chain, le juridique et la compliance… D’autres organisations privilégient des services projets qui se centrent sur les nouvelles méthodologies collaboratives, agiles, transdisciplinaires et orientées clients. L’innovation « remonte », émerge et se sélectionne à partir des projets et de la multiplication de réalisations concrètes.

Innovation Makers enseigne aux managers, par la pratique, ces approches horizontales et de coordination avec leurs pairs, tout en gardant à l’esprit le projet général de l’entreprise à chaque moment d’arbitrage. Son environnement de simulation permet de synchroniser différents objectifs et montre l’intérêt de coordonner les équipes dans les processus de changement.

Nous exécutons mieux ce que nous comprenons bien. Donner aux managers l’intelligence globale d’une démarche d’innovation est un moyen sûr d’en garantir la mise en action.

2/ Parce que l’innovation est méthodique

Innover est un savoir-faire. Plus justement, innover est « des » savoir-faire. La méthode Agile n’est pas un jeu de mot. Le design thinking est plus qu’une métaphore. La stratégie océan bleu ne se résume pas à une couleur. Le climat de créativité n’est pas affaire de météo et l’open innovation ne se déroule pas Porte d’Auteuil… Ce sont des réalités concrètes, travaillées, formalisées, auxquelles répondent des compétences tout aussi concrètes qu’il est important de découvrir, d’approfondir et à terme de maîtriser. Et plus encore, il est idéal de les maîtriser toutes ensemble !

Pour bien innover, il faut développer ce tissu de compétences centrées sur l’expérimentation, la créativité, la collaboration, et les relier les unes aux autres. En un an de recherche, Innovation Makers a fait un tour complet des méthodes les plus fructueuses utilisées partout dans le monde. Il en propose dans sa simulation, dans ses flashcards synthétiques, et bientôt dans son app mobile, un panorama à 360°, des cas d’application et des illustrations de mise en œuvre.

3/ Parce que l’innovation est humaine

L’innovation génère nombre de situations de management à fort enjeu, situations auxquelles les managers sont par ailleurs souvent peu préparés. Les résistances au changement sont exacerbées, elles risquent à tout moment de faire tache d’huile et de devenir collectives. Le risque d’innovation s’accompagne d’une probabilité d’échec plus élevée, et avec elle de frustrants abandon(s) de projets. Nouvelles technologies, nouvelles méthodes, nouveaux marchés… imposent aux collaborateurs d’acquérir de nouvelles compétences, imprimant la double contrainte d’apprendre alors même qu’il faut être efficace et qu’on est presque toujours dans l’urgence de cycles courts. L’expérimentation réclame une organisation plus lâche, plus propice à l’initiative et à l’autonomie individuelles, quand la multiplication des projets impose un pilotage serré et une circulation d’information en temps réel…

Pour les managers, les phases d’innovation sont donc tout sauf confortables. Et comme elles sont en train de devenir, sous la pression de l’économie mondialisée, le standard de leur quotidien, ils doivent acquérir à leur tour les réflexes d’accompagnement adéquats. Innovation Makers met l’accent sur les principales situations auxquelles il faut savoir faire face, et donne aux managers les clés nécessaires à les prévenir, les déceler et les traiter dans le meilleur intérêt des collaborateurs comme celui des projets.

4/ Parce que l’innovation est systémique

Et doublement systémique !

Elle suppose de s’inscrire en permanence dans une vision en système ouvert, où l’environnement extérieur (clients, marchés, concurrence, technologies, usages…), la stratégie de l’entreprise (mission, vision, objectifs, moyens…), et le fonctionnement des équipes (implication, créativité, autonomie, prise de risque…) se coordonnent et se répondent.

Elle suppose aussi que les projets d’innovation non seulement naissent, mais soient menés à bien, mis sur le marché et rentabilisés avec succès ! Ce qui veut dire que tous les métiers, de la naissance de l’idée au service après-vente, travaillent ensemble à la différence et à la qualité de l’expérience client.

Innovation Makers met en évidence le cycle d’innovation qui va des idées aux preuves de concepts, prototypes, produits ou services, design de l’offre, accès au marché… Il incite chaque collaborateur à s’inscrire comme un maillon dans une chaîne globale et cohérente, et à comprendre comment l’innovation se travaille avec persévérance, itération après itération à partir de l’idée initiale.

 

Quel est le modèle derrière Innovation Makers ?

Innovation Makers est à la fois un jeu de stratégie et de management de terrain.

Le joueur coordonne les différentes capacités de l’organisation : génération d’idées, prototypage, sélection, développement, mise en marché, accompagnement des collaborateurs et développement de compétences… Il peut tester différentes stratégies au cours de parties courtes (20 à 30 minutes), qui lui proposent une grande profondeur d’analyse et de feedback. Il agit sur des facteurs de management humain comme le droit à l’échec, la culture du risque, l’autonomie et la délégation, les outils de créativité, l’accompagnement du changement…, et sur l’organisation en allouant le temps des équipes pour partie à l’innovation et au soutien du portefeuille d’activités classiques.

Il découvre les nombreuses et passionnantes facettes de la fonction d’un manager dans une organisation innovante, tout en gardant l’œil sur les jauges qui mesurent sa performance en temps réel : puissance du « moteur d’innovation » généré et capacité de l’organisation à soutenir l’effort nécessaire.

Innovation Makers et vous

Innovation Makers est fait pour votre entreprise si vous souhaitez passer à l’action et diffuser une culture d’innovation et des savoir-faire qui rayonnent de manière cohérente à travers vos équipes.

Innovation Makers accompagne votre stratégie en développant la compréhension, l’intelligence des processus, et de fait l’appétence des managers pour l’innovation. Il les aide à s’en faire les relais, les promoteurs et les facilitateurs auprès de leurs équipes. Il leur permet de développer une responsabilité et un sens du résultat collectifs, solidaires, et motivants pour tous. Il remet du sens et de la clairvoyance dans des moments par essence complexes, déstabilisants et en même temps très exigeants pour vos collaborateurs.

Pour en savoir plus sur le serious game : la fiche pédagogique

Vous désirez une démo ? Contactez-nous !

Vous souhaitez devenir crowdfunder et rejoindre les groupes d’experts avec lesquels nous cocréons les contenus que VOUS attendez : faites-le nous savoir !

Co-écrit par Jean-Noël Portugal

Ecrire un commentaire